artecorpus tatouage piercing
LE FORUM CHANGE D' ADRESSE : http://forum.artecorpus.fr

Notre forum change d'adresse, vous pouvez nous retrouver désormais sur:

http://forum.artecorpus.fr

l'inscription est rapide, nouveau look, nouveau design!!!

Pour un nouveau forum,

A bientôt!!!
L'équipe Arte Corpus

Decret sur le tatouage et le piercing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  pierrot le Mer 20 Fév - 18:04:24

Comme vous avez pu peut etre l'entendre à la radio, Un décret sur le tatouage et piercing est sorti aujourd'hui.


à décortiquer...

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018149461&dateTexte=




DECRET
Décret n° 2008-149 du 19 février 2008 fixant les conditions d'hygiène et de salubrité relatives aux pratiques du tatouage avec effraction cutanée et du perçage, et modifiant le code de la santé publique (dispositions réglementaires)

NOR: SJSP0766174D
Le Premier ministre,

Sur le rapport de la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports,

Vu la directive 98/34/CE du Parlement européen et du Conseil du 22 juin 1998 prévoyant une procédure d'information dans le domaine des normes et réglementations techniques et des règles relatives aux services de la société de l'information ;

Vu la directive 2004/96/CE de la Commission du 27 septembre 2004 modifiant la directive 76/769/CEE du Conseil, en ce qui concerne la limitation de la mise sur le marché et de l'emploi du nickel dans les parures de piercing, en vue d'adapter son annexe I au progrès technique ;

Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L. 1311-1 et L. 5232-2 ;

Vu le code de l'environnement, notamment ses articles L. 541-1 et suivants ;

Vu le code pénal, notamment son article R. 610-1 ;

Vu l'avis du Haut Conseil de la santé publique du 5 juillet 2007 ;

Le Conseil d'Etat (section sociale) entendu,

Décrète :


Article 1 En savoir plus sur cet article...



I. ― Il est inséré au titre Ier du livre III de la première partie du code de la santé publique (dispositions réglementaires) un chapitre Ier ainsi rédigé :

« Chapitre Ier



« Tatouage par effraction cutanée et perçage



« Section 1



« Tatouage par effraction cutanée et perçage corporel

« Art. R. 1311-1. - Les dispositions de la présente section s'appliquent à la mise en œuvre des techniques de tatouage par effraction cutanée, y compris la technique du maquillage permanent, et du perçage corporel, à l'exception du perçage du pavillon de l'oreille et de l'aile du nez quand il est réalisé par la technique du pistolet perce-oreille.
« Art. R. 1311-2. - Les personnes qui mettent en œuvre les techniques citées à l'article R. 1311-1 déclarent cette activité auprès du préfet du département du lieu d'exercice de cette activité. La cessation de cette activité est déclarée auprès de la même autorité. Les modalités de ces déclarations sont fixées par arrêté du ministre chargé de la santé.
« Art. R. 1311-3. - Les personnes qui mettent en œuvre les techniques citées à l'article R. 1311-1 doivent avoir suivi une formation aux conditions d'hygiène et de salubrité prévues par l'article R. 1311-4. Un arrêté du ministre chargé de la santé détermine les catégories d'établissements et les organismes habilités par le représentant de l'Etat dans la région à délivrer cette formation, ainsi que le contenu de celle-ci et les diplômes acceptés en équivalence.
« Art. R. 1311-4. - La mise en œuvre des techniques mentionnées à l'article R. 1311-1 s'exerce dans le respect des règles générales d'hygiène et de salubrité. Elle respecte en particulier les règles suivantes :
« ― le matériel pénétrant la barrière cutanée ou entrant en contact avec la peau ou la muqueuse du client et les supports directs de ce matériel sont soit à usage unique et stériles, soit stérilisés avant chaque utilisation ;
« ― les locaux comprennent une salle exclusivement réservée à la réalisation de ces techniques.
« Les modalités d'application du présent article sont fixées par arrêté du ministre chargé de la santé.
« Art. R. 1311-5. - Les déchets produits sont assimilés aux déchets d'activités de soins à risques infectieux. Leur élimination est soumise aux dispositions des articles R. 1335-1 à R. 1335-8, R. 1335-13 et R. 1335-14.

« Section 2



« Dispositions spécifiques au perçage du pavillon
de l'oreille et de l'aile du nez

« Art. R. 1311-6. - La présente section s'applique au perçage du pavillon de l'oreille et de l'aile du nez par la technique du pistolet perce-oreille.
« Art. R. 1311-7. - La technique citée à l'article R. 1311-6 ne peut être mise en œuvre que par :
« ― les personnes qui ont effectué la déclaration prévue à l'article R. 1311-2 ;
« ― les personnes relevant de conventions collectives ou ayant une activité principale référencée dans la nomenclature d'activités française dont les listes sont fixées par arrêté du ministre chargé de la santé.
« Art. R. 1311-8. - Les personnes qui mettent en œuvre la technique mentionnée à l'article R. 1311-6 sont soumises au respect des règles générales d'hygiène et de salubrité. Elles respectent en particulier les règles suivantes :
« ― la peau du client est isolée des éléments permanents du pistolet perce-oreille par un élément jetable et à usage unique servant de support au bijou de pose ;
« ― le bijou de pose et son support sont fournis stériles dans un emballage hermétique qui en garantit la stérilité jusqu'à son utilisation.
« Les modalités d'application du présent article sont fixées par arrêté du ministre chargé de la santé.
« Art. R. 1311-9. - L'emballage hermétique de chaque unité constituée par le bijou de pose et son support, mis sur le marché à titre gratuit ou onéreux, comporte les indications suivantes, inscrites de manière à être facilement lisibles, clairement compréhensibles et indélébiles :
« 1° La dénomination du produit ;
« 2° La date de durabilité maximale, définie comme étant la date jusqu'à laquelle ce produit, conservé dans des conditions appropriées, continue à remplir sa fonction initiale ; cette date est annoncée par la mention : "A utiliser avant”, suivie soit de la date elle-même, soit de l'indication de l'endroit de l'étiquetage où elle figure ; la date se compose de l'indication, en clair et dans l'ordre, du mois et de l'année ;
« 3° Le numéro de lot de fabrication ou la référence permettant l'identification de la fabrication ;
« 4° La mention : "stérile” ;
« 5° Le nom ou la raison sociale et la ou les adresses du fabricant ou du responsable de la mise sur le marché ; ces mentions peuvent être abrégées lorsque l'abréviation permet l'identification de l'entreprise.

« Section 3



« Dispositions communes

« Art. R. 1311-10. - Un tatouage par effraction cutanée ne peut être réalisé qu'avec des produits de tatouage respectant les dispositions prévues par les articles L. 513-10-1 à L. 513-10-4.
« Les tiges utilisées lors d'un perçage initial jusqu'à cicatrisation et les tiges utilisées après cicatrisation sont conformes aux dispositions de l'article R. 5132-45 et aux textes réglementaires relatifs au nickel pris pour son application.
« Art. R. 1311-11. - Il est interdit de pratiquer les techniques mentionnées aux articles R. 1311-1 et R. 1311-6 sur une personne mineure sans le consentement écrit d'une personne titulaire de l'autorité parentale ou de son tuteur. Les personnes réalisant ces pratiques sur une personne mineure doivent être en mesure, pendant trois ans, de présenter la preuve de ce consentement aux autorités de contrôle mentionnées à l'article L. 1312-1.
« Art. R. 1311-12. - Les personnes qui mettent en œuvre les techniques mentionnées aux articles R. 1311-1 et R. 1311-6 informent leurs clients, avant qu'ils se soumettent à ces techniques, des risques auxquels ils s'exposent et, après la réalisation de ces techniques, des précautions à respecter. Cette information est affichée de manière visible dans le local où ces techniques sont pratiquées et est remise par écrit aux clients. Le contenu de cette information est fixé par arrêté du ministre chargé de la santé.
« Art. R. 1311-13. - Les dispositions du présent chapitre ne sont pas applicables aux professionnels de santé lorsqu'ils réalisent des actes de soins. Ils restent régis, pour ces activités, par les dispositions législatives et réglementaires les concernant. »
II. - La section II du chapitre II du titre Ier du livre III de la première partie du code de la santé publique (partie réglementaire) est complétée par les dispositions suivantes :
« Art. R. 1312-9. - Est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe le fait de mettre en œuvre une technique de tatouage par effraction cutanée ou une technique de perçage corporel citée à l'article R. 1311-1 :
« 1° Sans avoir déclaré son activité conformément aux dispositions de l'article R. 1311-2 ;
« 2° Sans respecter les conditions d'hygiène et de salubrité prévues à l'article R. 1311-4 ;
« 3° Sans avoir reçu la formation prévue à l'article R. 1311-3 ;
« 4° Sans procéder à l'information et à l'affichage prévus à l'article R. 1311-12 ;
« 5° Sans respecter les dispositions de l'article R. 1311-5 relatives au traitement des déchets ;
« 6° En utilisant des produits ou des matériaux non conformes aux dispositions de l'article R. 1311-10 ;
« 7° Sur un mineur sans avoir préalablement recueilli l'accord du titulaire de l'autorité parentale ou du tuteur, dans les conditions prévues à l'article R. 1311-11.
« Art. R. 1312-10. - Est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe le fait de pratiquer le perçage du pavillon de l'oreille ou de l'aile du nez par la technique du pistolet perce-oreille :
« 1° Sans remplir les conditions de déclaration ou d'exercice prévues à l'article R. 1311-7 ;
« 2° Sans respecter les conditions d'hygiène prévues à l'article R. 1311-8 ;
« 3° Sans procéder à l'information et à l'affichage prévus à l'article R. 1311-12 ;
« 4° En utilisant des matériaux non conformes aux dispositions de l'article R. 1311-10 ;
« 5° Sur un mineur sans avoir préalablement recueilli l'accord du titulaire de l'autorité parentale ou du tuteur, dans les conditions prévues à l'article R. 1311-11.
« Art. R. 1312-11. - Les personnes coupables des infractions prévues aux articles R. 1312-9 et R. 1312-10 encourent également la peine complémentaire de confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit.
« Art. R. 1312-12. - Les personnes morales peuvent être déclarées pénalement responsables, dans les conditions prévues à l'article 121-2 du code pénal, des infractions prévues au présent chapitre.
« Les peines encourues par les personnes morales sont :
« 1° L'amende, dans les conditions prévues à l'article 131-41 du code pénal ;
« 2° La peine de confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction ou de la chose qui en est le produit.
« Art. R. 1312-13. - La récidive des contraventions prévues aux articles R. 1312-9 et R. 1312-10 est réprimée conformément aux articles 132-11 et 132-15 du code pénal. »


Article 2 En savoir plus sur cet article...


I. ― Les dispositions de l'article R. 1311-2 sont applicables à la date d'entrée en vigueur de l'arrêté prévu au même article pour les activités créées à compter de cette même date.
Les activités en cours à la date d'entrée en vigueur de l'arrêté mentionné à l'alinéa précédent sont déclarées dans les douze mois suivant cette date.
II. - Les dispositions de l'article R. 1311-12 s'appliquent à la date d'entrée en vigueur de l'arrêté prévu à cet article.
III. - Les dispositions de l'article R. 1311-5 et R. 1311-10 entrent en vigueur six mois après la publication du présent décret.
IV. - Les dispositions de l'article R. 1311-9 entrent en vigueur un an après la publication du présent décret.
V. - Les dispositions des articles R. 1311-3, R. 1311-4 et R. 1311-8 entrent en vigueur un an après la publication des arrêtés prévus auxdits articles.


Article 3 En savoir plus sur cet article...


La garde des sceaux, ministre de la justice, et la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports sont chargées, chacune en ce qui la concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.





Fait à Paris, le 19 février 2008.


François Fillon

Par le Premier ministre :


La ministre de la santé,

de la jeunesse et des sports,

Roselyne Bachelot-Narquin

La garde des sceaux, ministre de la justice,

Rachida Dati


Dernière édition par pierrot le Mer 20 Fév - 18:25:32, édité 1 fois

pierrot
Admin
Admin

Nombre de messages : 1760
Age : 47
Localisation : Marseille parfois toulon
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://tatouage-piercing.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  GinFizzz le Mer 20 Fév - 18:11:18

Beaucoup d'encre pour pas grand chose!!!!

GinFizzz
Admin
Admin

Nombre de messages : 481
Age : 50
Localisation : la seyne sur mer
Date d'inscription : 28/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  pierrot le Mer 20 Fév - 18:29:11

Déjà il me semble que, "Curieusement, ce décret ne s'applique pas aux bijoutiers!!!
:Art. R. 1311-1. - Les dispositions de la présente section s'appliquent à la mise en œuvre des techniques de tatouage par effraction cutanée, y compris la technique du maquillage permanent, et du perçage corporel, à l'exception du perçage du pavillon de l'oreille et de l'aile du nez quand il est réalisé par la technique du pistolet perce-oreille.

pierrot
Admin
Admin

Nombre de messages : 1760
Age : 47
Localisation : Marseille parfois toulon
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://tatouage-piercing.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  pierrot le Mer 20 Fév - 19:03:55

Décret du SNAT:
Le SNAT dénonce les propos homophobes relevés dans un rapport de l’Académie de médecine

Le premier décret fixant les conditions d’hygiène relatives au tatouage et au piercing vient d’être publié au Journal Officiel de ce jour : le Syndicat National des Artistes Tatoueurs se propose de répondre à toute sollicitation des services de presse à ce sujet.

Outre le fait que ce texte ignore totalement les commentaires et attentes des professionnels concernés, nous souhaitons relever un fait passé quasiment inaperçu : l’annonce hâtive de la publication de ces décrets par la Ministre de la santé Roselyne Bachelot fait suite à un rapport de l’Académie de médecine, rendu public en janvier dernier.
Or, ce document, s’abstenant de toute neutralité vis-à-vis de pratiques qu’ils connaissent mal, avancent des préjugés manifestes. Un passage, notamment, relate les liens supposés entre tatouage, piercing et « mauvaise intégration sociale, [...] précocité des rapports sexuels avec grand nombre de partenaires, homosexualité, usage de drogues et consommation d’alcool, activités illicites et appartenance à un « gang », mauvaises habitudes alimentaires ».
Le Syndicat National des Artistes Tatoueurs se déclare particulièrement choqué que les « sages » de l’Académie de Médecine affirment un lien de causalité entre tatouage et homosexualité, qui plus est au beau milieu d’une liste dont la teneur négative laisse perplexe. Ces affirmations hasardeuses relèvent tout simplement d’une atteinte à la fois diffamatoire et homophobe. En conséquence, nous avons d’ores et déjà saisi la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) sur cet amalgame homophobe, ainsi que notre avocat afin de déposer plainte à l’encontre de l’Académie de médecine.

En tant qu’association représentative des professionnels du tatouage, nous proposons de répondre à toute sollicitation directe des différents services de presse qui souhaiteront nous contacter sur ce sujet, et tenons à leur disposition tous documents et informations en notre possession.

Tin-Tin
Président du S.N.A.T.


le texte en question:

http://www.academie-medecine.fr/UserFiles/File/civatte_rapp_11dec_2007.doc

Version html:

http://209.85.129.104/search?q=cache:4MBcwQjHoIIJ:www.academie-medecine.fr/UserFiles/File/civatte_rapp_11dec_2007.doc


Résumé de la recherche de l'ordre des médecins:

En France, où existeraient plus de 1000 studios de tatouage, il n'y a malheureusement pas de véritable enquête sur ces sujets. Une étude faite en 1998 sur 600 jeunes français de 11 à 15 ans avait montré que plus d'un tiers d'entre eux envisageaient de subir un tatouage ou un perçage, et on estime la fréquence des perçages à 100 000 par an.

Ces modifications corporelles, qui correspondaient d'abord à des camouflages avant de devenir un rite initiatique du passage de l'enfance à l'âge adulte, ont un lien avec certains modes de vie ou comportements sociaux [13].
Elles traduisent plusieurs états : perception négative des conditions de vie, mauvaise intégration sociale, souci d'amélioration de l'image de soi, précocité des rapports sexuels avec grand nombre de partenaires, homosexualité, usage de drogues et consommation d'alcool, activités illicites et appartenance à un gang, mauvaises habitudes alimentaires.

Pour les psychiatres, le perçage est avant tout un moyen pour l'adolescent de s'approprier son corps au moment où les transformations pubertaires et la quête identitaire sont source d'angoisse. Il en ressort que, même si toutes les couches sociales sont concernées, surtout à cause d'un indiscutable phénomène de mode, ces pratiques, réalisant plus ou moins des marqueurs idntitaires ou d'appartenance à un groupe social, sont plus le fait de populations fragiles (adolescents, délinquants, individus en proie à un mal-être et ayant besoin d'affirmer leur identité, sujets incarcérés) ou ayant une conduite à risque (addictologie, précocité et multiplicité de la sexualité)

pierrot
Admin
Admin

Nombre de messages : 1760
Age : 47
Localisation : Marseille parfois toulon
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://tatouage-piercing.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  truitos le Mer 20 Fév - 22:02:31

franchemant qui aile se faire fou......

tant qu'on ni ait fermer tout les magasin de tatoo et de percing et tous ceux qui en porte comme moi et vous on les mais a abatoir


Evil or Very Mad Evil or Very Mad il son vraiment soulant avec le decret grrrr aldark alana21 tronconneuse

truitos
aiguille de platine
aiguille de platine

Nombre de messages : 524
Age : 27
Localisation : belgique
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  ajax le Mer 20 Fév - 22:19:47

ben ouais, c'est bien connu c'est parcequ'on se fait tatouer qu'on ne mange que des frites et des bonbons, qu'on s'encule à longueur de journée et qu'on passe sa vie saoul et drogué; c'est même évident que la tatouage est la cause première de la délinquence, des accidents de la route et des émeutes urbaines, sans parler du chômage et de la tabagie, qui ne sont que les fléaux les plus négligeables de cette pratique honteuse.
mais bon, quand est-ce qu'enfin on va se rendre compte aussi que tout tatoué est un terroriste dangereux aussi? moi je vous dit, tous ces inadaptés, au four! on finira comme ça par avoir un pays propre, peuplé par 80 pour cent d'octogénaires et 20 de jeunes tout à fait fréquentables et très gentils, qui ne mâchent pas du chewing gum!!!

mais vraiment... voilà ce qu'on gagne à tout confier à des "sages" à la con. après, y a tout le troupeau de gens comme il faut, n'est-ce pas (ceux là qui, pour reprendre le mot de Kévin, ne sont que des machines à chier), qui vont trouver un aval légitime pour leurs préjugés à deux sous, puisque l'Académie de Merdecine (des gens qui ont au moins un bac +60) a dit!

ajax
aiguille d'acier
aiguille d'acier

Nombre de messages : 178
Age : 37
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  Guy Ness le Mer 20 Fév - 23:00:40

La "sagesse" de "l'académie de médecine", des experts conseil, et de nos gouvernants n'est malheureusement plus à démontrer. La rapidité et les méthodes mis en oeuvre pour légiferer ne nous surprendrons pas non plus. il n'en reste pas moins que l'arnarchie régnait peut etre un peu dans notre profession. le nombre d'officines douteuses presentes sur le marché l'atteste. les piercings ou tattoos sur mineurs pratiqués sans scrupules dans des conditions douteuses n'honnorent pas notre profession. De plus dans l'intéret des pierceurs et tatoueur, une clarification de leur statut ne serait pas du superflu. Les pratiques de nombreux shop vis a vis de confrères salarié sont souvent en infraction avec la législation du travail, pour ne pas dire plus.......Pour de nombreux confrères victimes de ses pratiques, ces nouvelles réglementations vont peut etre améliorer leur conditions plus que précaires !
je suis curieux de voir la suite .........
ernaehrung

Guy Ness
Tatoueur
Tatoueur

Nombre de messages : 862
Age : 56
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 28/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  pierrot le Mer 20 Fév - 23:26:08

C'est vrai qu'il n'est plus que temps de mettre un terme à toutes ces pratiques sauvages qui jettent le discrédit sur notre profession.

Par exemple, combien de fois, ayant refusé un piercing à des personnes mineures sans l'accord de leurs parents, ou bien trop jeunes nous semble-t-il pour porter tel ou tel piercing, ne les avons nous pas vu sortir d'une boutique peu regardante sur les principes éthiques ?

Comment lutter face à la concurence de shops au personnel exploité, souvent en infraction avec la législation du travail, tirant les prix des tatouages vers le bas et souvent par la même, leur qualité artistique!!!

Essayons de considérer les choses d'un coté positif:

Ce décret sonne peut etre le début d'une ère nouvelle pour notre profession, shouaitons que, malgré les incohérences, les loobies, les digressions et les effets d'annonces tapajeurs auxquels nous sommes soumis ces derniers temps, ce décret embryonnaire nous aide à travailler dans de meilleures conditions, et par la même amener clarté et sécurité à nos clients!!!

pierrot
Admin
Admin

Nombre de messages : 1760
Age : 47
Localisation : Marseille parfois toulon
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://tatouage-piercing.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  ajax le Jeu 21 Fév - 1:00:54

okok, je comprends bien que c'est important d'avoir une base légale pour éviter les abus et pour proteger les vrais pros (c'est comme pour tout corps de métier après tout)

mais bon n'empêche que assimiler tatouage et mauvaise alimentation (pour ne citer qu'un exemple) c'est d'une connerie qui dépasse les limites de ce qui est humainement vraisemblable (et bon on est tous bien capables de grosses conneries, c'est pour dire). mais bon comme dit Guy, ce n'est plus à prouver.

en tout cas, ernaehrung Exclamation Exclamation Exclamation
il faut trinker à cette nouvelle législation, et esperer que tout aille pour le mieux!

ajax
aiguille d'acier
aiguille d'acier

Nombre de messages : 178
Age : 37
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  pierrot le Jeu 21 Fév - 2:11:28

ajax a écrit:mais bon n'empêche que assimiler tatouage et mauvaise alimentation (pour ne citer qu'un exemple) c'est d'une connerie qui dépasse les limites de ce qui est humainement vraisemblable

Je pense qu'on est largement d'accord sur ce point.

Tu sais c'est pas nouveau, le tatouage en france souffrira encore un bout se temps de la mauvaise image, et César Lombroso médecin militaire et professeur de médecine n' est pas innocent dans cette histoire. De vieux réflexes sont toujours ancrés dans l'inconscient collectif..

Ils ne sont pas allé chercher bien loin pour s'inspirer

Une pratique stigmatisante…

.
Cette pratique est en effet considérée par les observateurs du dix-neuvième siècle comme dégradante, preuve d’une « infériorité » sociale et surtout morale, pour reprendre les termes alors employés.
Ainsi, pour bon nombre de lettrés, le tatouage est une pratique socialement déterminée, en ce sens qu’elle est propre à des catégories sociales que les représentations collectives situent au bas de la hiérarchie sociale. Citons par exemple César Lombroso (Lombroso, 1887), pour qui :

seules les « classes inférieures de la société s’adonnent au tatouage ». Et de classer parmi ces « classes inférieures » paysans, marins, ouvriers, soldats…"


on voit d'ou ça vient,et de la on pourrait compléter la liste avec les malades mentaux, les homos, la racaille et j'en passe...


Mieux vaut se concentrer sur le coté positif des choses....

pierrot
Admin
Admin

Nombre de messages : 1760
Age : 47
Localisation : Marseille parfois toulon
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://tatouage-piercing.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  truitos le Jeu 21 Fév - 10:13:47

attendons nous a pire apres pale

truitos
aiguille de platine
aiguille de platine

Nombre de messages : 524
Age : 27
Localisation : belgique
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  ajax le Jeu 21 Fév - 15:12:30

ben encore toi t'es en Belgique, quoi que, va savoir si c'est mieux là bas... Suspect

puis s'attendre au pire.... peut être que le meilleur naîtra du pire cheers

il faut des fois une grande pression pour se rendre compte du prix véritable de la liberté. j'sais plus qui est-ce qui avait dit qu'on n'avait jamais été aussi libre en france que pendant l'occupation, dans ce sens qu'il a fallu vraiment faire un choix, et donc exercer sa liberté. peut être qu'on vit une époque assez molle, qu'on se laisse un peu mener comme des moutons et donc, on nous ampute des libertés par petits grignotages, jusqu'à ce que, collectivement, on prenne conscience de ça, mais bon j'ai pas trop l'impression qu'on en soit à la veille de ça, malheureusement.

ajax
aiguille d'acier
aiguille d'acier

Nombre de messages : 178
Age : 37
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  truitos le Jeu 21 Fév - 18:17:00

pour te repondre en belgique sa va encore sa va peu etre chancher Question

qui sais

truitos
aiguille de platine
aiguille de platine

Nombre de messages : 524
Age : 27
Localisation : belgique
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  Carolyn le Ven 5 Sep - 14:54:04

Ils ne se rendent vraiment pas compte de ce qu'ils racontent ce n'est pas possible, porter plainte était vraiment nécessaire.
Non mais c'est effarant je n'ai jamais vu autant d'ânerie débité en si peu de phrase, il faut qu'ils sortent un peu le dimanche, ça fait peur ...

A part cette partie, il était vraiment temps qu'ils mettent en place quelque chose de concret afin que la pratique du piercing et du tatouage soit mieux contrôlé ( en particulier règle d'hygiène, ... ) ce n'est pas encore ça mais on y arrivera ^^

Carolyn
aiguille de titane
aiguille de titane

Nombre de messages : 206
Age : 36
Localisation : Campagne varoise
Date d'inscription : 04/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  Laurent.K le Ven 5 Sep - 20:08:44

Je pense pour ma part que le tatouage et le piercing, ce sont des cultures. Différentes selon les endroits du monde ou elles se sont pratiquées, mais des cultures quand même (Quelque soit le niveau de digestion de la culture dans la mode d'ailleurs). Une culture est quelque chose qui évolue, et c'est normal qu'aujourd'hui, on cherche à encadrer un peu mieux ce genre d'activité (Tout à fait d'accord sur les conditions d'hygiène, le rapport aux mineurs, tout ça tout ça... Encore que percer légalement les lobes des gosses sans leur demander leur avis, ça a beau être légal, ça me pose de vieux problèmes). Refuser tout amalgamme et discrimination par rapport au tatouage et au piercing, ça coule de source. Mais il sagit quand même de se rappeller d'ou ça vient tout ça... Et qu'en dehors des histoires de "mal dans sa peau" "en quête d'identité" et toutes ces conneries qu'on sort dès qu'on comprends pas les gens (On a sorti ça pour des musiques, des modes de vie, et ça date de l'antiquité!!!), l'histoire des modifs corporelles en occident, elle est assez lourde. Je repense encore à cette cliente qui voulait se faire tatouer une date sur le poignet. Pierrot lui fait remarquer que des chiffres sur le poignet, ça peut provoquer des réactions très douloureuses chez certaines personnes. L'autre fait l'étonnée, comprend pas... Et quand Pierrot lui explique que quand même, les nazis marquaient leurs prisonniers et leurs exterminés de cette façon, elle répond "Ah bon, je savais pas", que ça la fait pas reflechir outre mesure et qu'elle continue à son idée. Y'a de quoi se poser des questions.
Parce que oui, en occident et dans l'époque moderne, le tatouage a été le signe d'une marginalité, parce qu'il est né dans les prisons, dans les câles des bateaux, parce qu'il s'est porté dans des bandes, parce qu'il a grandi dans la rue. Parce que "Vaincu, non dompté" parce que "Pas de chance" parce que "Qu'il naisse un vengeur à ma mort". Parce que si les hirondelles d'aujourd'hui évoquent la liberté, c'est parce que les premiers à les avoir portées n'en avaient pas. Bref.
Je suis très heureux de voir que tattoo et piercing sont de mieux en mieux acceptés... Qu'on ne se fait plus arrêter pour ça. Et même si y'a encore du travail à faire, j'espère vraiment que ça va se liberer de plus en plus (et pas seulement pour avoir du boulot Rolling Eyes )
N'oublions jamais d'ou ça vient!!! Et il faudrait encore parler de toutes les autres cultures tattoos, dont la violence est rarement absente!

Laurent.K
aiguille de diamant
aiguille de diamant

Nombre de messages : 762
Age : 41
Localisation : Marseille, 6ème
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  Laurent.K le Lun 8 Sep - 23:44:37

Euh... J'espère que j'ai pas plombé l'ambiance! Parce que si c'était le cas, c'était pas voulu, mais alors là, pas du tout... Embarassed

Laurent.K
aiguille de diamant
aiguille de diamant

Nombre de messages : 762
Age : 41
Localisation : Marseille, 6ème
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  Madluna le Mar 9 Sep - 9:49:01

Bon salut à tous !
Post très intéressant je dois avouer...je vais donc rajouter ma pierre à l'édifice.
Laurent je trouve que tu as entièrement raison, le tatouage a une histoire un peu lourde et pas seulement en europe. C'est, quoi qu'on en dise et malgré le phénomène de mode (que je regrette pour ma part mais ça n'engage que moi....), une façon de se démarquer de la société qui peut être ressenti comme une agression par les gens qui n'y adhèrent pas...je peux comprendre la réticence de ces messieurs de l'académie de médecine mais quand meme, on est au 21ème siècle, putain ! on nage en plein délire. Ça me fait peur de lire des choses pareil, ça me fait penser au nazisme ni plus ni moins. Je dois avouer que je suis triste pour notre société...
J'aurais mille choses à dire encore mais ça ne fera pas avancer le chmilblic alors la meilleure chose à faire c de déposer plainte contre l'académie de médecine pour propos diffamatoires... histoire de dire hoho on est là et on n'est pas tous des détraqués sexuels, drogués et rebus de l'humanité !!!!!
voili voilou bon dans le genre je plombe l'ambiance je crois que je me pose là, mais bon je suis un tantinet en colère alors je le dis !

Madluna
Membre
Membre

Nombre de messages : 58
Age : 36
Localisation : La cambrousse de basse normandie
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  Laurent.K le Mar 9 Sep - 14:41:57

En même temps, ça peut devenir drôle! On va se retrouver avec des croulant qui decrètent que la médecine comdamne tattoo et piercing parce que c'est maaaaaaal (être pédé ou goudou, ou aimer faire la fête, ou boire un coup de temps en temps, ou ne pas écouter que michel sardou (je suis pouuuur), tout ça, c'est mal, c'est bien connu, quand même!), et ils vont se retrouver avec une génération de toubibs, d'infirmier-e-s pleins de tattos, défendus et attaqués par des avocats tatoués! Moi, j'me marre d'avance! laughh
Y'a qu'à les laisser faire, ces blaires! Qu'ils se retrouvent bien seuls comme des truffes! à force d'être ridicules, ils vont bien finir par passer l'arme à gauche!
Bah... Au pire... Un petit coup de main... aldark

Laurent.K
aiguille de diamant
aiguille de diamant

Nombre de messages : 762
Age : 41
Localisation : Marseille, 6ème
Date d'inscription : 15/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  truitos le Mar 9 Sep - 20:41:31

lol! tu trouve sa marant fragend help

truitos
aiguille de platine
aiguille de platine

Nombre de messages : 524
Age : 27
Localisation : belgique
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  Madluna le Mer 10 Sep - 15:53:29

Laurent.K a écrit:En même temps, ça peut devenir drôle! On va se retrouver avec des croulant qui decrètent que la médecine comdamne tattoo et piercing parce que c'est maaaaaaal (être pédé ou goudou, ou aimer faire la fête, ou boire un coup de temps en temps, ou ne pas écouter que michel sardou (je suis pouuuur), tout ça, c'est mal, c'est bien connu, quand même!), et ils vont se retrouver avec une génération de toubibs, d'infirmier-e-s pleins de tattos, défendus et attaqués par des avocats tatoués! Moi, j'me marre d'avance! laughh
Y'a qu'à les laisser faire, ces blaires! Qu'ils se retrouvent bien seuls comme des truffes! à force d'être ridicules, ils vont bien finir par passer l'arme à gauche!
Bah... Au pire... Un petit coup de main... aldark

laughh laughh laughh
Jm bien ta façon de penser ! lol

Madluna
Membre
Membre

Nombre de messages : 58
Age : 36
Localisation : La cambrousse de basse normandie
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  winnie le Ven 10 Juil - 23:43:52

moi je dit abat la politique qui régie notre vie d'une main de fer après me décret sur les nuisances de l'alcool et sur les effet néfaste de la cigarette sur le corps humain maintenant ils attaque au tatoo et au piercing qui est entre nous le seul moyens que les jeunes on trouvée pour se distingué des autres gens a quand le décret sur la manière de faire l'amour .... ernaehrung

winnie
Membre
Membre

Nombre de messages : 5
Age : 32
Localisation : lunel
Date d'inscription : 08/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decret sur le tatouage et le piercing.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:16:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum