artecorpus tatouage piercing
LE FORUM CHANGE D' ADRESSE : http://forum.artecorpus.fr

Notre forum change d'adresse, vous pouvez nous retrouver désormais sur:

http://forum.artecorpus.fr

l'inscription est rapide, nouveau look, nouveau design!!!

Pour un nouveau forum,

A bientôt!!!
L'équipe Arte Corpus

Pour ou contre le détatouage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour ou contre le détatouage

Message  iplgeneration le Dim 6 Avr - 18:05:19

Je pense que le titre est très explicite. Il y a déjà eu des interventions dans la rubrique présentation lorsque le sujet a été partiellement abordé.
Nous avons donc déjà deux puristes qui estiment que l'idée même du détatouage dénature cet art corporel. Une autre personne pense au contraire que ce thème mérite d'être abordé puisque de plus en plus de clients posent la question. Il est également dit que le détatouage équivaut à renier une part de son passé. Mais dans ce cas, que penser d'un recouvrement ?
Pour ma part je cautionne tout à fait l'avis de nos puristes qui estiment qu'un tatouage doit être murement réfléchi (et ce site aide d'ailleurs chacun à aborder cet étape de vie de la meilleure façon qui soit). Il serait trop facile de se faire tatouer "à la légère" en se disant que de toute façon il existe maintenant des méthodes rapides et efficaces pour faire disparaitre une lubie passagère. Mais il ne faut pas occulter non plus le fait que l'on peut changer avec le temps et que des dessins que l'on a pratiqué à 20 ans ne sont plus en adéquation avec les concepts de vie que l'on peut avoir quelques décennies plus tard.
Enfin, pour ce qui est de savoir si le détatouage à sa place sur un forum parlant de tatouage et bien je pense que oui. Les tatoueurs et les tatoués sont les personnes les mieux placées pour parler d'une méthode qui se développe de plus en plus.

iplgeneration
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 53
Localisation : thailande
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ipl-generation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  truitos le Dim 6 Avr - 21:10:57

moi je pense que si on na bien réflechie on ne devrait même pas pensé a un recouvrement ou un detatouage Mad

truitos
aiguille de platine
aiguille de platine

Nombre de messages : 524
Age : 28
Localisation : belgique
Date d'inscription : 07/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  Guy Ness le Dim 6 Avr - 23:55:56

comme le dis Truitos, "si on a bien réflechis" et ce n'est pas toujours le cas.....
sans parler de l'aspect "regret" qui peuvent motiver un détatouage, d'autre raisons peuvent pousser une personne à se faire détatouer.
le tatouage loupé par un tatoueur amateur ou beau parleur Suspect .... l'erreur commise par le tatoueur (faute d'ortographe, caligraphie chinoise à l'envers, et j'en passe) affraid ..... tatouage accidentel, reste de goudron ou de soudure....... le tatouage fait de force (et oui, ca arrive).
rien que pour ces raisons, le laser est une bonne chose.
ernaehrung
il faut savoir qu'en France, l'utilisation du laser de détatouage est sévèrement encadrée, à ma connaissance seul les médecins peuvent l'utiliser ou le faire utiliser sous leur controle. à la difference de la belgique, le corps medical francais s'est reservé ce marché "juteux" clown

Guy Ness
Tatoueur
Tatoueur

Nombre de messages : 862
Age : 56
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 28/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  iplgeneration le Lun 7 Avr - 4:55:40

Effectivement GuY Ness, le laser est un excellent moyen pour réparer les "fautes de frappe", les erreurs de jeunesse, les tatouages accidentels et autres.
De plus en plus de tatoueurs utilisent le laser de détatouage afin de répondre à une demande croissante. Tu as tout à fait raison en disant que certains médecins tentent de se saisir de ce marché juteux mais la situation est loin d'être aussi figée que tu ne le penses. Les choses évoluent heureusement et les derniers comptes rendus du syndicat national des artistes tatoueurs sont très encourageants.(www.snat.org) Premièrement, on se dirige enfin vers une reconnaissance du métier de tatoueur. Hé oui, contrairement à ce que beaucoup imaginent le métier de tatoueur n'est toujours pas reconnu en France et, si on appliquait à la lettre la loi sur l'intégrité de la personne, serait tout à fait illégal. Concernant le laser, les médecins se réfère à la puissance de ce dernier pour le classer comme laser médical. Il s'agit néanmoins d'une machine extrêmement simple d'utilisation et qui ne comporte aucun risque pour peu de respecter les consignes de sécurité logiques (par exemple ne pas diriger le faisceau vers les yeux car cela provoque des lésions irréversibles... C'est comme les couteaux de boucherie à ne pas lancer en direction de la carotide de ses camarades...) Heureusement que les législations avancent, même si parfois c'est un peu long, et il y a de grandes chances que le laser de détatouage fasse partie de la panoplie de base du tatoueur sous peu. L'exigence sera qu'il soit accompagné d'un manuel explicite en langue française et accompagné d'une formation minimum par support multimédia ou représentant accrédité de la société.

iplgeneration
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 53
Localisation : thailande
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ipl-generation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  iplgeneration le Lun 7 Avr - 6:44:30

Oups, petit rectificatif, j'ai été trop vite en mettant le lien du site du syndicat national des artistes tatoueurs. Voici la bonne adresse :
http://www.s-n-a-t.org/

iplgeneration
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 53
Localisation : thailande
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ipl-generation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  Guy Ness le Lun 7 Avr - 19:30:33

j'ai eu l'occasion d'assiter à une demonstration faite par un des premier dermato. à posseder ce laser sur paris. c'etait en 1994/95 si mes souvenir son exact. à l'époque le cout pour acquerir ce matériel etait hors de prix. En plus de nous permettre d'éffacer les erreurs de jeunesse et autres, l'outil ouvrait des perspectives interressantes pour les recouvrements en nous permettant soit d'éclaircir soit d'ouvrir des espaces vierges dans le tattoo à recouvrir. bien entendu, quand les tarifs sont devenus abordable, je m'y suis interressé. et là, problème, il faut etre medecin pour l'utiliser, ou tout du moins prescrire et superviser son utilisation, que se soit pour le détatouage ou pour l'épilation definitive. J'ai bien constaté que son utilisation paraissait très simple, le probleme, c'est que sa rentabilité est tres elevé!!! Twisted Evil d'où la chasse gardé mis en place par le législateur en faveur du corp médicale. Suspect le lobbying du corp médical est particulierement efficace pirat du coup, il devient impossible de s'assurer et à la moindre plainte d'un client procedurier, qui trouve que le jaune n'a pas suffisament disparu, ou qui prétend avoir été brulé lors de son utilisation, c'est la catastrophe. Crying or Very sad
Même si la loi changent pour notre profession, elle vise surtout à controler ses pratiques (hygiene, et tout particulierment comptable Twisted Evil ). il est vrai que la frontiere est faible entre "acte médical" et tatouage. on pourrait toujours ergoter sur la profondeur de l'effraction cutanée, mais je pense que l'apprentissage du dessin, les année d'experience nécessaire pour maitriser la machine, l'image du praticien dans notre société, et la rentabilité beaucoup plus modeste de notre profession n'ont guère motivé nos amis du corp médical à faire main basse sur notre activité. clown
bon essayons d'etre positif, et esperons que cette future reconnaissance de notre profession et que l'avancée de la législation nous permettra d'élargir notre activité à cette pratique , nous permettant ainsi de répondre à une forte demande de notre clientele.
On peut toujours réver.... Cool
ernaehrung

Guy Ness
Tatoueur
Tatoueur

Nombre de messages : 862
Age : 56
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 28/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  iplgeneration le Lun 7 Avr - 19:52:26

C'est néanmoins un domaine qui reste particulièrement flou. J'ai beau chercher sur le net depuis des semaines, je ne trouve aucun article de loi qui permette ou interdise d'utiliser un laser de détatouage. Les médecins font du chantage en se servant de législation datant d'avant que l'on connaisse ce type d'outil. C'est comme si on voulait gérer la conduite automobile à partir d'édits royaux gérant la maitrise des chaises à porteurs. De plus, les lasers d'il y a plus de dix ans ne correspondent plus, comme tu le fais si justement remarquer, avec le matériel vendu de nos jours.
Pour l'épilation permanente (le terme épilation définitive n'est plus accepté car mensongé, aucune épilation étant définitive. En moyenne, c'est bon pour trois à cinq ans), les médecins tentent aussi de s'approprier les IPL qui sont aussi efficaces que les lasers et offrent l'avantage de ne pas être douloureux.

iplgeneration
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 53
Localisation : thailande
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ipl-generation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  GinFizzz le Mar 8 Avr - 15:19:02

Comme vous avez pu le penser, je ne suis nullement contre le détatouage, bien au contraire, car il y a des tatouages faits il y a quelques années par des non-professionnels qui sont un carnage ou des personnes qui sont allaient chez de mauvais tatoueurs et il est vrai que devoir conserver un tel tatouage doit etre difficile à gérer. Mais lorsque le tatouage est bien réalisé, il ne faut pas qu'il devienne un phénomème de mode au grè des années, il faut savoir qu'un tatouage c'est pour la vie et ne pas faire n'importe quoi, n'importe ou, de là ou le détatouage doit etre utilisé avec parcimonie et discernement. Voilà c'est mon idée mais c'est aussi un débat.

GinFizzz
Admin
Admin

Nombre de messages : 481
Age : 50
Localisation : la seyne sur mer
Date d'inscription : 28/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  iplgeneration le Mar 8 Avr - 18:02:46

Je peux aussi comprendre l'aversion de certains sur le concept du détatouage. Cela me fait penser à ce qui me disaient mes parents à propos du mariage : avant, pas question de divorcer, on savait que l'on s'engageait pour le meilleur et pour le pire jusqu'à ce que la mort nous sépare. Maintenant beaucoup de jeunes se marient sur un coup de tête ou pour le fun. Pus de problème avec cela puisque c'est tellement simple de divorcer. Le parallèle avec le détatouage est vite fait.
Il est probable que cette technique novatrice va inciter pus d'un à sauter le pas et à se faire tatouer. Je suis sûr que beaucoup ont hésité et n'ont peut être jamais passé le cap de par l'engagement à vie que demande un tatouage. Le détatouage leurs offre dorénavant une porte de sortie au cas ou... mais il n'est absolument pas sûr qu'il ne l'emprunte un jour. Personnellement je crois même que l'existence même du laser de détatouage peut permettre un plus grand essor de l'art corporel qu'est le tatouage. De savoir qu'il existe un laser peut aider certains à se lancer et à devenir de vrai puristes qui respecteront chaque parcelle d'encre sous cutanée comme un élément indestructible et incontournable d'une étape de vie.
Il y aura aussi probablement de plus en plus d'écervelés insouciant qui passeront sous l'aiguille en se disant qu'ils pourront de toute façon l'effacer s'ils n'en veulent plus. C'est tout bénéfice pour les tatoueurs qui pourront rentabiliser leur art. Plus besoin de chercher des encres éphémères dorénavant puisque l'on peut lasériser le motif devenu indésirable. On choisit quand on veut se faire tatouer et l'on peut le rester aussi longtemps qu'on le désire. Non, le problème maintenant serait de trouver des encres qui résistent au laser afin de permettre aux inconditionnels de se faire de nouveau tatouer à vie. C'est un peu comme si on inventait un mariage où n'existe pas l'option du divorce mais ça, personne ne le réclame... Wink

iplgeneration
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 53
Localisation : thailande
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ipl-generation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  pierrot le Mer 9 Avr - 0:04:56

L’épilation laser strictement réservée aux médecins
la Cour de Cassation rappelle que « l’usage du laser est réservé aux seuls médecins, y compris à des fins esthétiques ». Cette décision vient confirmer l’arrêt de la Cour d’Appel de Rennes condamnant en février 2007, un institut d’épilation au laser tenu par un professeur de gymnastique…

En 2003, le Syndicat national des Dermatologues avait en effet engagé une action en justice contre cet institut, au motif que ce type de pratique constitue « un exercice illégal de la médecine ». La Cour de Cassation rappelle donc que « la réglementation en vigueur (arrêtés des 6 janvier 1962 et 22 mars 1972, n.d.l.r.) ne tolère aucune exception. Une distinction entre les lasers à usage médical et les autres est inopérante et inutile ».


Source : Syndicat national des Dermatologues, 7 mars 2008

pierrot
Admin
Admin

Nombre de messages : 1760
Age : 47
Localisation : Marseille parfois toulon
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://tatouage-piercing.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  iplgeneration le Mer 9 Avr - 7:16:38

Tout à fait d'accord avec toi Pierrot pour un laser d'épilation mais l'IPL n'est absolument pas un laser et il continue à être utilisé sans problème par nombre d'instituts de beauté. L'IPL est une lumière pulsée qui se diffuse par un cristal qui fait généralement une taille de 8 X 1 cm, donc tu vois rien à voir avec le faisceau d'un laser?
Pour ce qui est de la loi de 1962, encore une belle manipulation des dermatologues puisqu'elle n'a rien à voir avec les lasers, tu t'en doutais d'ailleurs au regard de la date qui ne correspond en rien avec l'essor du laser. Cette loi dit que toute épilation autre qu'à la cire ou à la pince est considérée comme un acte chirurgical. Hallucinant, non ? Donc, l'épilation au fil, l'épilation au rasoir, l'épilation avec les petits appareil familiaux électrique,... sont strictement interdits par la loi.
Les dermatologues ont réussi à obtenir le monopole du laser d'épilation, il essaye maintenant de faire main basse sur l'IPL qui est tout aussi efficace que le laser et, surtout, moins onéreux et sans douleur. Ils tentent donc se servir d'une loi non réactualisée de 1962 pour tenter de faire main basse sur ce marché très rémunérateur. Mais en vain. Ils ont juste obtenu que les esthéticiennes n'emploient plus le terme "épilation définitive". Il a été depuis lors remplacé par le terme "épilation permanente" ou "épilation longue durée". C'est de toute façon plus en rapport avec la réalité acr une épilation, que ces oit au laser ou avec un IPL, n'est jamais définitive. On peut espérer être tranquille pour 3 à 5 ans mais au delà, rebelote. Ha oui, pendat que l'on y est : attention, l'IPL est déconseillé sur les tatouages car vous allez l'éclaircir. Certains tatoueurs utilisent d'ailleurs l'IPL dans ce cadre mais je ne sais absolument pas jusqu'à quel point ils peuvent éclaircir ou atténuer le tatouage.
Il faudrait que les syndicats des esthéticiennes soient aussi performant que les organismes se battant pour les tatoueurs. Vous allez enfin avoir un statut après avoir travaillé en toute illégalité depuis des décennies. Il serait temps que le législateur se penchent sur les nouvelles technologies et légalisent tous ces produits qui n'ont plus rien à voir avec les lasers d'antan. Que les médecins veillent d'abord à maitriser leurs machines et à ne pas irradier des milliers de personnes plutôt que de vouloir faire de leur métier une simple pompe à fric.

iplgeneration
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 53
Localisation : thailande
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ipl-generation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  iplgeneration le Mer 9 Avr - 7:28:58

pierrot a écrit:... au motif que ce type de pratique constitue « un exercice illégal de la médecine ». La Cour de Cassation rappelle donc que « la réglementation en vigueur (arrêtés des 6 janvier 1962 et 22 mars 1972, n.d.l.r.) ne tolère aucune exception. Une distinction entre les lasers à usage médical et les autres est inopérante et inutile ».
Source : Syndicat national des Dermatologues, 7 mars 2008

Attention à ne pas vous faire manipuler. Regarder d'où vient la source. La phrase soulignée est intéressante car judicieusement manipulée par le syndicat des dermatologues. En effet, l'institut de beauté se défendait en stipulant que le laser utilisé n'entrait pas dans la catégorie médicale et pouvait donc être librement utilisé (heureusement et c'est pour cela qu'on été créée ces différentes classes. Sinon, cela voudrait dire qu'il faudrait l'appui d'un médecin pour utiliser un lecteur cd ou lire un DVD...). Les avocats ont donc ressorti cette loi de 1962 que je décrits dans mon post au dessus. En clair la décision est qu'on s'en fout de ce que tu utilises comme technique (laser médical ou non médical, fil dentaire, aiguille électrique, os de mammouth ou pierre de silex), le fait est qu'il est interdit de pratiquer une épilation autre qu'à la cire ou à la pince.

iplgeneration
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 53
Localisation : thailande
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ipl-generation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  pierrot le Mer 9 Avr - 21:02:05

tu sais, l'épilation, c'est pas trop notre créneau....
au fait c'est combien un"IPL"??? en euros? Hors taxes?

pierrot
Admin
Admin

Nombre de messages : 1760
Age : 47
Localisation : Marseille parfois toulon
Date d'inscription : 18/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://tatouage-piercing.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  iplgeneration le Mer 9 Avr - 21:07:54

Je te réponds en MP. Les prix que je pratique ne sont pas une référence car je suis installé en Asie du sud-est. J'évite ainsi quantité d'intermédiaires, je suis imposé entre 5 et 15% en fonction de mon chiffre d'affaire officiel et je réside sous des latitudes où le cout de la vie est de loin bien inférieur à l'Europe tout en ayant une qualité de vie à mon sens bien supérieure.

iplgeneration
Membre
Membre

Nombre de messages : 12
Age : 53
Localisation : thailande
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ipl-generation.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour ou contre le détatouage

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:41:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum